Le suivi de la santé de bébé, grâce au carnet de santé

La santé est au coeur des préoccupations des parents au cours de la première année. Le carnet de santé est le support papier afin de relayer toutes les informations sur le poids, la croissance, les vaccins, les bobos, les maladies, les hospitalisations…

Ce dernier suit l’enfant toute sa vie. Il est important de l’apporter à chaque consultation médicale. D’ailleurs, le Ministère de la santé le considère comme un document confidentiel, couvert par le secret médical.

Carnet de santé bébé

Comment obtenir le carnet de santé ?

Document gratuit, le carnet de santé est délivré lors de la déclaration de naissance, avec un extrait d’acte de naissance. Ce dernier est encadré par l’article 2132-1 du Code de la santé publique.

Dans les faits, il est donné à la maternité où les médecins et les puéricultrices notent des informations dès la naissance. Il n’y a aucune démarche ni demande à réaliser avant ou au moment de la naissance pour les parents.

Le carnet de santé bientôt remplacé par un carnet de santé numérique ?

Le carnet de santé traditionnel est un format connu et identifié par les parents et les professionnels de santé. Avec la dématérialisation des supports, il pourrait devenir numérique. Toutefois, pour l’instant, cela n’est pas prévu à l’ordre du jour.

DMP

Seul le dossier médical partagé (DMP) est numérisé, afin de retrouver tout l’historique et le suivi médical, pour un parcours de soins coordonné. Dès le plus jeune âge, cela peut être nécessaire, en cas d’oubli du carnet de santé. Le carnet de santé est donc un auxiliaire au DMP.

Que faire quand le carnet de santé est perdu ?

Oublié dans un arrêt de transport en commun, une salle d’attente, un magasin, le carnet de santé est un document qui nécessite de prendre des précautions. A part le fait d’appeler les lieux fréquentés, il est possible de laisser un message sur les réseaux sociaux.

De plus en plus de parents réalisent des photos du carnet de santé et stockent ces dernières dans un coffre fort numérique. Il permet de stocker des données sensibles et confidentielles, qui pourraient être utiles et que l’on conserve même en cas d’incendie ou de dégât des eaux par exemple.

Publié le lundi 25 mars 2019 dans : Infos santé

Laissez un commentaire