Le patchwork, une idée de cadeau de naissance

Vous cherchez une idée de cadeau de naissance originale, pour un nouveau-né ? Si certaines aiment tricoter des chaussons, un bonnet ou un nid d’ange ou broder au point de croix, un abécédaire, d’autres attellent au patchwork, comme Fabrice Conan. Ne vous fiez pas à son prénom, cette femme, qui réside à Montfort sur Meu, petite commune située à une vingtaine de kms à l’ouest de Rennes, est une passionnée de patchwork. Elle nous donne ses conseils pour réussir l’harmonie d’un beau patchwork et faire un cadeau qui fait plaisir.

couvre-lit-berceau-patchwork

Comment est née votre passion du patchwork ?

J’ai découvert le patchwork, il y a une dizaine d’années lors d’une exposition ; tout de suite, j’ai été séduite par la possibilité au travers du patchwork de jouer avec la couleur et les tissus (alors que je n’aimais pas coudre…). J’ai aussitôt lâché mes pinceaux d’aquarelle pour ce qui allait devenir ma passion au point de ne pas pouvoir rester un seul jour sans patcher, ne serait-ce que quelques minutes ! Il me faut toujours un ouvrage en cours près de moi !

Depuis trois ans je suis responsable d’une association de patchwork dans ma commune.

tableau-pachtwork

Où puisez-vous votre inspiration pour la création des modèles ?

Je me « nourris » de la lecture de nombreuses revues de patchwork (notamment Quilt Country et Simply Vintage) ; celles-ci sont source d’inspiration mais jamais je ne fais un modèle proposé ; par contre, un détail peut être le point de départ d’une nouvelle création. Par ailleurs, c’est souvent au petit matin, avant que la maisonnée s’éveille que les idées prennent vie ! Ce sont des moments très excitants… tout aussi important que le choix des tissus et des couleurs.

sac-patchwork

Pensez-vous donner une seconde vie aux tissus ?

A l’origine, le patchwork permettait de donner une seconde vie aux tissus puisqu’on les récupérait, les détournait et qu’ainsi, on créait plaids, dessus de lit… Aujourd’hui, je ne dirai pas que je donne une seconde vie aux tissus dans la mesure où j’achète des « petits bouts » de tissus (20 à 30 cm). Dès que j’ai un coup de cœur pour un tissu (je dis toujours : « lorsqu’un tissu me parle »), je l’achète ! Parfois, je ne sais pas encore quand je l’utiliserai mais je sais déjà à quoi il servira.

Votre spécialité est le patchwork décoratif, pensez-vous un jour créer des vêtements en patchwork ?

Absolument pas… car comme je l’ai dit précédemment, je n’aime pas coudre ! Or pour créer des vêtements, il faut préparer un patron, couper puis coudre…

couvre-lit-patchwork

Le patchwork comme cadeau de naissance, que nous conseillez-vous comme motif ?

Je ferai la distinction entre motif et création de modèles ; en ce qui concerne les modèles, j’opte facilement pour des dessus de lit d’enfant, des sacs de voyage personnalisés ou pas au nom de l’enfant, des tours de lit, des tapis de jeux, des petits tableaux décoratifs… Quant aux motifs, je reste dans l’esprit « naïf ».

Quels tissus faut-il privilégier pour un patchwork réussi ?

On peut utiliser des tissus 100% coton, de préférence pas trop épais. Ceci dit, on peut selon ce que l’on veut faire, utiliser des tissus laineux.

patchwork-tour-de-lit

Y a-t-il des précautions à prendre pour la couture ou le remplissage, pour un patchwork à proximité de bébé, en toute sécurité ?

Lorsqu’il s’agit de réaliser un ouvrage que l’enfant pourra toucher, il faut absolument ne pas « customiser » son travail avec boutons, rubans… (rien qu’un enfant puisse ingérer).

Quels conseils pour une débutante qui veut se lancer dans le patchwork ? Y a-t-il un kit de survie de la patchworkeuse en devenir ?

Nul besoin d’une machine à coudre pour débuter ! Un assortiment de tissus (attention à prélaver ses tissus pour éviter les risques de dégorgement et de rétrécissement), une aiguille à patchwork (aiguilles plus courtes et fines) du fil, du fil à quilter (fil glacé et solide) du molleton, du tissu de fond, un tambour à quilter et un dé à quilter ; une paire de ciseaux, un découd vite, des feutres lavables. Par la suite, il est bon de s’équiper d’une planche de coupe, d’une règle et d’un cutter rotatif. Puis plus on évolue, plus on aura envie de matériel plus technique, plus sophistiqué en quelque sorte !

couverture-patchwork-nounours-fille1

Y a-t-il des pièges à éviter (mauvais mélange de matières, coloris…) ?

Oui bien sûr ! Il faut avant tout être minutieux et patient ; il faut essayer d’harmoniser les couleurs et les graphismes des tissus.

Que conseillez-vous pour démarrer le patchwork, en autodidacte, seule chez soi, avec un ouvrage ou en cours, avec une spécialiste ?

Le plus simple me semble-t-il pour débuter, est de pouvoir rejoindre une association. Cependant, il existe des livres pour débutantes et des tas d’informations sur les blogs ou sur les sites marchands.

Vous pourrez retrouver Fabrice Conan dans une exposition aux portes Ouvertes de la Manufacture des Œillets à Ivry sur Seine, au cours du mois de septembre 2014.

Publié le Lundi 11 novembre 2013 dans : Jeux, loisirs, sorties

1 commentaires pour “Le patchwork, une idée de cadeau de naissance”

  1. Fabienne dit :

    Bravo pour votre article…très intéressant pour donner une idée plus précise de ce qu’est le patchwork. Et bravo à Fabrice pour toutes ces belles créations!!!!!!!!!!

Laissez un commentaire

Abonnez-vous sur Facebook
Commentaires récents
Amis de Super bébé