Comment retrouver une sexualité normale après un accouchement ?

Lego FR

L’arrivée d’un bébé dans la vie d’un couple procure avant tout un énorme bonheur. Toutefois, il ne faut pas non plus oublier qu’un bébé apporte un grand changement dans un foyer. La famille va s’agrandir, ce qui implique l’augmentation des différentes obligations et responsabilités.

Mais l’intimité du couple va également être affectée. En général, le désir des femmes diminue, voire disparaît suite à l’accouchement. Cela s’avère être un souci important pouvant ternir la relation des jeunes parents. C’est pourquoi dans ce dossier, je vais essayer d’apporter quelques conseils permettant au couple de retrouver une sexualité normale après l’accouchement.

Les raisons du manque de désir sexuel après l’accouchement

Avant de trouver des solutions au problème, découvrons tout d’abord les raisons pour lesquelles les femmes venant d’accoucher ont moins de plaisir sexuel.

Après une grossesse et un accouchement, une baisse de désir est incontournable dans la majeure partie des cas. Nombreuses sont les éventuelles causes de cette difficulté de retourner à une sexualité normale.

Accoucement sexualité

Sur le plan physique, mettre au monde un enfant entraîne plusieurs modifications chez les femmes qui subissent un bouleversement hormonal. Ce bouleversement hormonal a un impact direct sur la libido.

Suite à un accouchement, la confiance en soi d’une femme peut diminuer parce qu’elle a pris du poids par exemple et que sa silhouette s’est déformée. Ce manque d’assurance a des répercussions sur son envie de retrouver l’intimité avec son conjoint.

Puisqu’un bébé représente une occupation à plein temps, souvent la maman se couche assez tard la nuit pour prendre soin de son nouveau-né. Son quotidien sera beaucoup plus rythmé que d’habitude et elle se sentira inévitablement épuisée. Lorsqu’une femme est fatiguée, elle aura inévitablement plus envie de se reposer que d’avoir une relation intime.

Un accouchement douloureux figure également parmi les origines de la baisse de la libido. C’est le cas par exemple si la femme a subi une épisiotomie lors de son accouchement. L’inquiétude psychologique comme la peur que la partie opérée ne soit pas tout à fait cicatrisée bloque aussi le désir. Il est à noter que les sécheresses vaginales perdurent au moins trois mois après la naissance du bébé, compliquant davantage encore les rapports même si la femme éprouve du désir.

Retrouver sexualité normale après l'accouchement

Il arrive souvent que le mari devienne jaloux de son bébé. En effet, la maman consacre tout son temps à sa progéniture. Son enfant la comble de bonheur et, quoi qu’involontairement, elle néglige son conjoint. Ce dernier se sent exclu et souhaiterait retrouver son épouse et tout ce qui l’accompagne, des moments platoniques aux relations intimes.

Certains hommes ayant assisté à l’accouchement de leur femme ont du mal à reprendre une sexualité normale après l’accouchement, considérant leur partenaire comme intouchable sexuellement parlant.

Quand la baisse de la libido disparaît-elle ?

Normalement, la baisse de la libido est passagère. Sa durée dépend de chaque femme, mais également de chaque couple. Chez certaines mamans, le manque de désir peut disparaître rapidement, chez d’autres, il peut être plus ou moins long.

Une absence de sexualité allant jusqu’à six mois n’a rien d’inquiétant. Le moment idéal pour retrouver l’intimité sexuelle n’existe pas. Cela arrive quand l’envie renaîtra.

En revanche, la réaction de blocage et de rejet volontaire doit être considérée comme une alerte. Par exemple, la femme éprouve un dégoût par rapport au fait que son mari la touche et lui fasse l’amour. Si la maman n’éprouve pas encore la moindre envie de retourner à la sexualité après six mois, il convient de consulter un sexologue comme celui que vous pouvez retrouver sur le site https://www.sexologue-psychologue.be.

Les solutions pour remédier au manque d’envie

Comme je l’ai évoqué tout à l’heure, l’absence d’intimité sexuelle pendant environ six mois n’est pas très grave. L’envie peut faire surface de nouveau quand le corps de la femme se sera remis en parfait état et que la maman se sentira prête. Mais en attendant que cela arrive, il y a des choses que le couple peut faire.

L’importance de l’écoute

Afin de reprendre une sexualité normale, la femme doit savoir s’écouter après sa grossesse, qu’elle ait subi une épisiotomie, une césarienne ou qu’elle ait eu un accouchement normal. Écouter son corps et notamment son désir est primordial.

Si l’arrivée du bébé s’est bien passée, le couple peut retrouver son intimité six ou huit semaines après l’accouchement. Les rapports sexuels peuvent revenir à la normale tant que l’envie est présente.

Prendre soin de son corps

Pour mieux assumer son apparence après l’accouchement tout en optimisant sa confiance en soi, une jeune maman doit bien prendre soin de son corps. Il y a plusieurs façons de redécouvrir son corps, comme le massage, l’application de soins (anti-vergetures par exemple), la pratique d’exercice physique en douceur… Se sentir de nouveau belle et attrayante permettra de faire renaître l’envie et le plaisir de la maman.

Trouver du temps pour son mari

C’est normal d’être occupée par son bébé la plupart du temps. Quand bien même, il faut que la maman n’oublie pas qu’elle est à la fois une mère, une femme et une épouse. Elle ne doit pas négliger pour autant son mari parce que le bébé fait tout son bonheur et occupe une grande partie de son temps.

La part de responsabilité de l’époux

Le mari a également sa part de responsabilité. Il ne doit pas tout simplement reprocher à sa femme le fait qu’elle le néglige pour le bébé. Il se doit de l’aider à s’occuper de leur nouveau-né, en lui donnant le bain par exemple et en se levant en partie la nuit quand bébé se réveille.

Il revient également au mari de montrer à sa femme à quel point il l’aime et de reconstituer la complicité petit à petit. Reséduire son épouse est la meilleure alternative. Il faut surtout éviter de lui mettre la pression.

Si le couple a repris sa sexualité après l’accouchement mais que tout n’est plus comme avant, que la relation n’est plus épanouissante, la consultation d’un spécialiste est indispensable.

Retrouver une sexualité normale après l’accouchement est possible. Il suffit de patience et d’investissement de la part du mari et de sa femme.

Lego FR

Publié le mercredi 26 septembre 2018 dans : Infos santé

Laissez un commentaire



Lego FR