Les clés d’une bonne digestion pour un enfant

Votre enfant est parfois ballonné, a du mal à digérer ou a de l’aérophagie ? Aidez-le à digérer grâce à des conseils simples à appliquer au quotidien. Il est fréquent que les enfants aient une immaturité digestive, ce qui entraîne des troubles digestifs plus ou moins importants.

Les intestins ont un rôle digestif par la dégradation des aliments mais aussi défensif car il représente pas moins de 88% de l’immunité. Autre organe important à préserver : le foie qui est un filtre et un régulateur de la flore intestinale.

Si les intestins ne fonctionnent pas de manière optimale chez l’enfant, les nutriments sont moins bien absorbés et les bactéries ne sont plus stoppés. De fait, le déficit d’immunité sera compensé par d’autres organes immunitaires comme les amydales, les végétations…

legumes-digestion

Que l’enfant doit-il éviter pour protéger ses intestins ?

• Sucre et protéines en excès
• Fibres irritantes comme le son et le blé
• Alimentation à base de gluten même si l’enfant n’est pas allergique

Comment faire pour que votre enfant digère mieux ?

Il est important d’apprendre à l’enfant à bien mâcher. c’est une règle d’or.  Très souvent, les petits « gobent » leurs repas et après, on retrouve le repas en l’état dans la couche.

Beaucoup d’enfants aiment les frites, les beignets… Les fritures sont difficiles à digérer donc à manger de manière très ponctuelle. Préférez les légumes et / ou les fruits deux fois par jour. Optez pour des desserts à base de lait végétal, qui respectent bien l’équilibre de la flore intestinale. Pour les fruits, donnez-les aux enfants plutôt vers 16 heures.

beignets

Comment renforcer la barrière intestinale ?

Le fait que l’enfant ait des intestins « fragiles », n’est pas une fatalité durable. Il suffit juste d’avoir une alimentation équilibrée. Si vous le souhaitez, il existe des compléments ou aliments qui aident la digestion ou qui ont une très bonne digestibilité, pour éviter des désagréments comme la fermentation des aliments dans les intestins.

Vous pouvez donner à votre enfant une cuillère à soupe d’huile de pépins de courge avant le repas (pas simple mais efficace). Côté cuisine, optez pour l’huile de noix ou d’olive, pour agrémenter vos salades ou cuire les aliments.

En dessert, mettez-vous aux fourneaux et faites-vous même vos crèmes dessert à base de l’arrow-root. A la vanille, au cacao, à la fleur d’oranger… c’est vous qui décidez du parfum et les enfants en raffolent. Achetez de la myrtille sous toutes ses formes : en fruit, en purée ou en jus.

myrtille

Pour les boissons, en cas de troubles intestinaux sévères, consommez du lait de jument (sauf en cas d’allergie ou intolérance au lactose). Très onéreux et difficile à trouver, ce breuvage est un petit miracle pour bon nombre de personnes.

Facilitez votre digestion de votre enfant en donnant entre les repas, des infusions à la mauve, fenouil, mélisse, anis et sauge. Certains enfants aiment les tisanes. Faites-les sans sucre, pour un effet plus désaltérant.

Enfin, si votre enfant souffre de la constipation, donnez lui des remèdes doux pour l’aider à éliminer. La consommation de légumes et fruits est obligatoire que se soient en purée, soupe, crudités, ou accompagnement. Si vous voyez que la constipation s’installe, faites-lui un petit cocktail maison d’eau tiède, jus de citron et miel. Cette boisson connue pour drainer et régénérer le foie sera efficace pour votre enfant. A boire en petites quantités.

miel

Si les troubles persistent, la consultation chez un médecin est essentielle, pour la santé de l’enfant.

Publié le Mercredi 14 juillet 2010 dans : Infos santé

Laissez un commentaire

Abonnez-vous sur Facebook
Commentaires récents
Amis de Super bébé