Article(s) pour ‘Infos santé’

La protection sociale pour les futures mamans

Publié le 28 Juin 2016 dans Infos santéPas de commentaire »

formulaire-declaration-de-grossesse

Lors de la grossesse, la paperasse administrative est souvent importante et peut être compliquée à gérer, si la future maman travaille ou si elle est alitée.

Entre la déclaration de grossesse, la recherche d’un mode de garde et les préparatifs pour la naissance, les parents sont souvent débordés et les 9 mois passent très vite.

Toutefois, il est essentiel de se préoccuper de sa protection sociale et celle de son enfant.

En tant que jeune maman, il faut toujours avoir, lors d’un rendez-vous médical ou pour une hospitalisation, 3 documents dans son sac : sa carte vitale, sa carte de mutuelle (de l’année) et le carnet de santé de l’enfant.

La sécurité sociale

CPAM

Il est important de faire votre déclaration de grossesse, dès les 3 mois de grossesse, à votre organisme de sécurité sociale, la CPAM ou le RSI.

La demande de rattachement : comment faire ? Votre enfant est inscrit sur le compte du parent assuré social, quand il n’y a qu’un parent assuré. Si les 2 parents ont une couverture maladie, l’enfant peut être rattaché au compte d’un ou des 2 parents.

(suite…)

Bien choisir un siège auto

Publié le 05 Mai 2015 dans Infos santé1 commentaire »

La sécurité en voiture pour les enfants est primordiale. Combien de fois je n’ai pas vu des enfants non attachés à l’arrière de la voiture ou même à l’avant ?

En un coup de frein sec, l’enfant est dans le pare-brise avec un traumatisme crânien dans le meilleur cas.

securite-siege-auto-enfant

Sans vouloir brosser un portrait noir, aujourd’hui, la plupart des parents ont un comportement responsable et mettent leur enfant, dans un siège auto. Encore faut-il choisir le bon ? Voici quelques conseils simples pour vous s’y retrouver.

Le poids de l’enfant

L’âge de l’enfant n’est pas un critère déterminant dans le choix du siège auto. Seul le poids compte pour investir ou changer de siège.

Le groupe 0 correspond à la naissance, jusqu’ à 10/13 kg, selon les marques. Ce sont les sièges que l’on met à l’avant dos à la route, en prenant soin de désactiver l’airbag. La nacelle a moins le vent en poupe, car elle est encombrante (elle occupe toute la banquette arrière), souvent lourde et onéreuse. Toutefois, l’enfant peut y dormir comme dans son berceau.

(suite…)

Comment se simplifier les tâches ménagères, en tant que maman ?

Publié le 17 Fév 2015 dans Infos santé2 commentaires »

En tant que maman, on a l’impression de vivre à 100 à l’heure. Le lundi, la maison ressemble à un capharnaüm, entre le linge sale, les affaires en chantier ou des montagnes de vaisselle qui traînent. Quand on travaille, on n’a pas le temps de faire cela et quand on est en maman en congé maternité ou parental, on n’a pas envie de passer sa journée enfermée chez soi, à nettoyer, avant que les monstres n’arrivent de l’école pour tout dévaliser de nouveau. Voici quelques astuces pour accélérer le rythme et ne pas passer tout son temps à nettoyer du sol au plafond.

Détacher les vêtements de bébé

A la naissance, vous avez reçu des vêtements de toute beauté. Même si vous n’avez plus forcément l’espoir de les garder pour un n°2 ou n°3, vous aimeriez bien retirer les taches afin que bébé soit présentable. Pour le lait, il n’y a pas de miracle. Il faut rincer la tache au plus vite, à l’eau froide et laver le linge à la machine.

copeaux-savon-marseille

Au moment de la diversification, les mamans se retrouvent avec des traces plus coriaces avec les pots de carottes ou de haricots verts / pommes de terre. Il est possible d’utiliser différents remèdes : l’eau oxygénée ou du vinaigre blanc, sur les vêtements blancs, de l’alcool à 90° sur la couleur. Ensuite, soit on lave le vêtement à la machine, soit on le trempe dans l’eau tiède avec des copeaux de savon de Marseille.

(suite…)

Créer un rituel de sommeil pour faciliter l’endormissement de bébé

Publié le 17 Juil 2014 dans Infos santé2 commentaires »

Les enfants ont besoin d’avoir des repères pour s’endormir dans leur lit. Dans les bras de papa ou maman, ils s’endorment sans difficulté, mais dans leur berceau ou le lit, l’enfant peut se sentir perdu et avoir un sentiment de peur qui peut l’empêcher de dormir. Pour aider l’enfant à s’endormir, il n’y a pas de secret. Un rituel est à mettre en place pour accompagner bébé vers le sommeil. Couché à heures fixes, il doit retrouver des éléments qui vont l’inciter au sommeil.

Les trucs et astuces pour aider bébé au sommeil

En devenant parent, il faut apprendre à décrypter les signes de fatigue de son enfant. Pleurs et agitation sont souvent le lot des enfants qui ne parviennent pas à trouver le sommeil, avec une montée de pleurs vers 17 heures, que l’on appelle la « crise du nourrisson« .

Les crises du nourrisson sont fréquentes chez les enfants de moins de 3 mois, qui déchargent leur trop plein d’énergie en fin de journée. Difficiles à gérer, il faut prendre son mal en patience. Mieux vaut faire une balade en écharpe de portage ou en voiture, pour calmer l’enfant. Le peau à peau est idéal pour les nourrissons en proie à de tels phénomènes

train-enfant

Pour les siestes et la nuit, hors de question de prendre sa voiture et faire le tour du pâté de maisons. Il est essentiel de respecter le rythme de l’enfant. En effet, le sommeil de l’enfant est souvent symbolisé par un train avec différentes wagons, qui représentent les différents phases de sommeil : sommeil lent léger ou profond, sommeil paradoxal… Il faut donc respecter le temps de sieste afin de ne pas interrompre le cycle de sommeil de l’enfant.

L’endormissement dure normalement 5 à 10 minutes. Pour certains enfants, cela peut s’éterniser et durer plus d’une heure. Bébé s’endort, dans un état d’épuisement, sans parler de l’état d’agacement des parents. Il faut créer un contexte propice au sommeil, avec un environnement calme, une ambiance de clair/obscur et une chambre tempérée à 18°C.
(suite…)

Que faire contre les aphtes pour un enfant ?

Publié le 03 Mar 2014 dans Infos santéPas de commentaire »

A l’heure de la diversification alimentaire, bébé aime tout goûter. Saveurs acidulées, sucrées ou salées, l’enfant aime manger de nouvelles choses. Toutefois, il peut être en proie à de petits désagréments : les aphtes, qui forment de petites plaies dans la peau.

On pense souvent que seuls les adultes peuvent avoir des aphtes. Faux : les aphtes peuvent remplir la bouche des petits et engendrer des désagréments. Ce phénomène peut être tellement envahissant que les enfants peuvent en avoir jusque dans la gorge. Pour éviter les aphtes, l’alimentation est à surveiller. En cas de crise, il ne faut laisser son enfant souffrir : des traitements naturels existent pour accélérer la guérison.

Les aliments à éviter

Les aphtes font partie de ces pathologies buccales bénignes, liés principalement à l’alimentation chez l’enfant. Ce petit ulcère de la muqueuse peut également faire suite à la prise de médicaments de type antibiotiques. Le manque d’hygiène est un facteur de développement des aphtes : l’enfant met tout à la bouche en permanence, ce qui favorise le développement des bactéries.

Les aphtes peuvent se retrouver un peu partout dans la bouche : l’intérieur des lèvres, les joues, la langue, le palais, les gencives ou la gorge. Que faut-il éliminer de l’alimentation de l’enfant ?

  • Les noix et le fromage (et notamment le gruyère) sont les aliments n°1 pour causer les aphtes. Ils sont tout bonnement à éliminer de l’alimentation.
  • Les fruits : les fruits recommandés dans l’apport nutritionnel journalier peuvent causer des aphtes aux enfants, consommés crus tels que les agrumes, les kiwis, les bananes, les ananas et la peau des autres fruits (poire, pomme…). Pour profiter des bienfaits des fruits, sans avoir les désagréments, il vaut les cuire, au four, à la vapeur, en compote ou en tarte.
  • Les crudités comme les tomates à la vinaigrette peuvent accroître les aphtes et même faire souffrir. Privilégiez les tomates cuites en ratatouille par exemple.
  • Le chocolat : aussi difficile que ce soit à accepter pour lui, l’enfant peut avoir des aphtes. Le chocolat noir ou au lait est donc à proscrire en tablette. Privilégiez des préparations à base de chocolats, comme des gâteaux, pour les plus accros.

(suite…)

Comment réduire les problèmes d’allergies chez les bébés ?

Publié le 17 Mai 2013 dans Infos santéPas de commentaire »

Les cinquante dernières années ont connu une forte augmentation de la fréquence des maladies allergiques (asthme, rhume des foins, dermatite atopique et allergies alimentaires) dans la population mondiale. De nombreuses études se sont intéressées aux possibilités d’empêcher l’apparition des allergies et de l’asthme, en particulier chez les bébés.

allergies-bebe

De nombreux facteurs peuvent entrer en jeu et influer le développement des allergies et de l’asthme chez les enfants. Ceux-ci comprennent les antécédents familiaux, l’introduction précoce de certains aliments, le type d’allaitement, les infections, l’exposition aux allergènes et à la pollution, et l’exposition à la fumée du tabac.

Quelles stratégies ont permis de réduire, prévenir ou retarder l’apparition de maladies allergiques ? Voici un petit guide.

(suite…)

Un suivi chez l’orthophoniste pour son enfant

Publié le 05 Oct 2012 dans Infos santéPas de commentaire »

La sanction tombe sans appel : votre enfant a besoin d’aller chez l’orthophoniste. La maîtresse de petite section vous avait averti, mais bon, comme vous étiez la seule à comprendre son charabia et que vous pensiez qu’en grandissant, cela allait s’améliorer. L’infirmière scolaire vous dit la même chose, lors de la visite médicale. Certes, il a fait des progrès, mais il bute sur certains mots en moyenne section.

Pas d’hésitation, on saute le pas. Direction : orthophoniste pour un bilan.

orthophoniste

Trouver une orthophoniste disponible : une vraie galère

Une orthophoniste est une professionnelle qui travaille sur tous les aspects en lien avec la voix, la parole et le langage : le bégaiement, un défaut dans la prononciation comme le zozotement ou le chlintement, un retard de langage, une difficulté lors de l’apprentissage de l’écriture et la lecture (dyslexie), de l’orthographe(dysorthographie) ou du calcul (dyscalculie). C’est une thérapeute spécialisée dans les troubles de la communication orale et/ou écrite.

Pour ma part, j’ai fait des séances d’orthophoniste à 17 ans, car je positionnais mal ma langue. Conclusion : ma langue placée au mauvais endroit exerçait une pression d’une tonne sur mes cervicales et j’avais des torticolis à répétition. Le stress de l’année du bac ne faisait qu’accentuer le phénomène. Il y a dix ans, j’avais été prise immédiatement chez une orthophoniste.

Aujourd’hui, dans certaines villes, il faut attendre un an. Pour mon fils, inscrit au mois de janvier sur liste d’attente, on m’a appelé au mois d’octobre. Coup de chance : une orthophoniste dans une commune limitrophe vient de s’installer. J’appelle sans trop y croire : je décroche le dernier créneau horaire le mardi matin à 9 heures. Sur les heures d’école, je ne suis pas fan mais bon…

(suite…)

La tétine pour bébé : un choix important

Publié le 21 Juin 2012 dans Infos santéPas de commentaire »

Dans les familles, les crèche, les cours d’école, la tétine provoque souvent des débats. Il y a les parents qui sont favorables à l’usage de la tétine, pour apaiser l’enfant et d’autres qui sont opposés pour préserver la dentition et des questions d’hygiène.

Après la polémique sur le Bisphénol A, substance toxique et nocive pour la santé de l’enfant, qui serait présente dans des biberons et des tétines, il est bien nécessaire de choisir une tétine saine et adaptée à la morphologie de l’enfant.

maman-bebe-quotidien

Pour la tétine : les avantages

La tétine a un atout majeur, qui fait que bon nombre de parents se convertissent à son usage : elle calme l’enfant. Bébé, dans les premiers mois de sa vie, a un besoin permanent de succion, qui peut être comblé grâce à la tétine.

La tétine ne doit pas devenir un réflexe pour les parents. Dès que l’enfant pleure, inutile de lui proposer la tétine ! Il peut avoir besoin d’un câlin, d’être changé ou d’un biberon…

La tétine peut être utile : il existe des modèles de tétines / thermomètres, qui permettent de prendre la température de l’enfant, sans qu’il s’en rende compte. Du coup, il devient très simple de vérifier l’évolution de la fièvre. L’usage de ce type de thermomètre est, bien entendu, personnel.

tetine-thermometre

(suite…)

Diabète de grossesse : méfiance !

Publié le 13 Juin 2012 dans Infos santéPas de commentaire »

Les prises de sang sont très régulières, pour une femme enceinte. Elles permettent de contrôler l’état de santé de la future maman, mais également celle de l’enfant.

On connaît les fameuses prises de sang, pour les femmes non immunisées contre la toxoplasmose. Les prises de sang servent à contrôler le fonctionnement de tous les organes.

C’est souvent une grande surprise pour les futures mamans, d’entendre par leur gynéco, qu’elles ont un diabète gestationnel (plus d’informations sur Wikipédia).

Ce type de diabète ne dure que le temps de la grossesse, voire quelques semaines après. Il apparaît vers le 2ème ou 3ème trimestre de la grossesse. Le taux de glycémie (c’est-à-dire de sucre dans le sang) est supérieur à la normale.

diabete-grossesse-dose-glucose

Comment dépister un diabète de grossesse ?

Les prises de sang courantes permettent de détecter un taux de glycémie supérieur à la moyenne, durant la grossesse. Elles donnent des signes avant-coureurs d’un éventuel diabète de grossesse.

Toutefois, il existe des examens plus poussés, pour voir si la maman souffre d’hyperglycémie. Des symptômes peuvent alarmer la future maman : une fatigue intense et une soif incontrôlable.

Le test O Sullivan est un moment redouté par les mamans durant la grossesse. Ce test se déroule en laboratoire et dure assez longtemps. A jeun, la femme enceinte doit avaler 50 g de glucose dans un verre d’eau. C’est un très grand quantité de sucre, ce qui rend le liquide très écoeurant.

Il est fréquent que les futures mamans le rejettent ou fassent un malaise. Avant de boire le glucose, une prise de sang permet de contrôler le taux de glucose. Deux autres prises de sang sont nécessaires, à une heure d’intervalle chacune, pour vérifier l’absorption du sucre dans le sang.

(suite…)

S’accorder du temps pour soi, grâce à une thalasso

Publié le 12 Juin 2012 dans Infos santéPas de commentaire »

Etre maman est souvent synonyme de jongler entre les enfants, le travail, la maison et son amoureux. Bref, il ne reste plus de temps pour juste penser à soi.

L’heure est peut-être venue de s’accorder des moments privilégiés. Rien n’est plus adapté qu’une thalasso.

Vvous pouvez choisir parmi plusieurs destinations, en France (Le Touquet, Aix-les-Bains, Pornic…) et en Europe (Barcelone, Bruxelles, Djerba…) pour conjuguer vos envies d’évasion et de bien-être.

De plus, vous n’empiétez pas sur le budget familial, grâce à des séjours ou week-ends haut de gamme à prix malins.

Une thalasso maman / bébé, une cure de remise en forme après l’accouchement

L’accouchement est souvent considéré par le corps médical, comme un tremblement de terre. L’allaitement, la chute des hormones, les nuits plus courtes, les conseils répétés de tout le monde et la reprise du travail sont des éléments compliqués à concilier dans la vie d’une femme.

thalasso-bebe

La fin du congé maternité est le moment idéal pour s’offrir une thalasso maman / bébé. La prise de poids peut entraîner des maux de jambes et de dos. Les centres de Thalasseo vous proposent des soins pour avoir des jambes légères et des modelages pour détendre le dos.

(suite…)

Livre « Je m’habille bien, je m’habille bio » de Marianne Markmann

Publié le 23 Mar 2012 dans Infos santéPas de commentaire »

Quand on cherche des vêtements pour bébé, on flashe souvent sur le look et les couleurs du vêtement. Toutefois, il est important de bien regarder l’étiquette, sur laquelle on trouve la composition du vêtement.

Les rayons des magasins pour enfants commencent à constituer des rayons de vêtements pour enfants, en matières bio. Les plus grandes marques proposent des gammes de matériel de puériculture et de vêtements, dès la naissance, en coton bio.

livre-je-mhabille-bien-bio

Marianne Markmann nous éclaire, dans son livre « Je m’habille bien, je m’habille bio« , sur les différentes matières à choisir et sur l’industrie du textile, qui utilise des produits chimiques et dangereux.

Créatrice du site Cerise cannelle, elle propose des produits bio, comme des couches lavables, des colliers d’ambre, des coussins d’allaitement garnis d’épeautre, des vêtements confectionnés en tissu bio ou encore des serviettes hygiéniques lavables pour les mamans.

(suite…)

Protégez vos enfants, grâce aux lunettes de soleil KI et LA

Publié le 25 Juin 2011 dans Infos santéPas de commentaire »

Avec le départ en vacances approchant à grands pas, il est important de prévoir pour l’enfant, en tant que parent, tout l’attirail pour passer l’été sans bobo : crème solaire, vaporisateur d’eau, bob, brassière pour patauger dans l’eau…

Les lunettes de soleil sont indispensables pour protéger les yeux d’un enfant. La rétine est fragile à tout âge, et notamment chez les petits. Seulement 27% des enfants portent des lunettes de soleil, l’été. Est-ce une omission des parents ?

ki-et-la-logo

La marque KI et LA propose des lunettes de soleil incassables et ergonomiques pour les enfants. Tous les modèles sont vendus avec un cordon élastiqué et une pochette de protection. Il existe trois modèles :

  • le modèle Diabola pour les enfants d’un an et demi en trois couleurs (vert, marron, blanc): cette paire de lunettes est évolutive, elle grandit avec l’enfant.
  • le modèle Jokaki pour les enfants d’un an à 2 ans et demi en trois couleurs (bleu, marron, blanc) : une monture légère avec une protection maximale
  • le modèle Jokala pour les enfants de 2 ans et demi à 4 ans en trois couleurs (gris, blanc, rose) : une monture pratique.
  • lunettes-ki-et-la-enfant

    (suite…)

    Le pica de l’enfant, une maladie méconnue

    Publié le 22 Fév 2011 dans Infos santé3 commentaires »

    Un bébé porte tout à la bouche. Il a besoin de toucher, sentir, goûter : ses sens sont en éveil. Entre 4 et 12 mois, les parents doivent être vigilants. Toutefois, il arrive que certains s’acharnent à manger des substances habituellement non comestibles : terre, plâtre, peinture, sable, cailloux, papier… C’est ce comportement qui doit alerter les parents vers 18 mois.

    Le pica est donc l’absorption d’objets non comestibles. Cette maladie est généralement diagnostiquée entre 1 et 2 ans. Ce trouble compulsif alimentaire peut entraîner des conséquences non négligeables sur la santé : maux de ventre, vomissements, usure des dents et bien entendu, empoisonnement.

    maladie-pica-enfant

    Les causes du pica

    Le pica est un trouble alimentaire peu médiatisé. Les parents ne comprennent pas l’attirance de leurs enfants, pour des substances comme la terre. Le pica peut être un élément de dépistage pour l’autisme par exemple. En effet, il est fréquemment associé à un retard mental et/ou un trouble envahissant du développement (TED).

    (suite…)

    Les vaccins de l’enfant

    Publié le 23 Jan 2011 dans Infos santéPas de commentaire »

    Il y a des visites chez le médecin dont les mamans se passeraient bien. La visite pour un vaccin fait partie des mauvais moments à passer.

    Vacciner son enfant n’est pas un acte anodin : on le protège de certaines maladies, en les provoquant de manière très bénigne. On injecte une quantité infime du virus, afin que l’enfant fabrique des anticorps.

    Si la maladie se représente, l’enfant sera capable de produire des anticorps, pour détruire les microbes en question.

    J-3 : On angoisse à l’idée de prendre son téléphone pour faire vacciner bébé. C’est pour son bien. Certains vaccins sont obligatoires, donc tous les enfants sont à la même enseigne.

    J-1 : Quand l’enfant est en âge de comprendre, on lui explique que la prochaine visite chez le médecin, ce n’est pas parce qu’il est malade, mais pour un vaccin. « C’est quoi un vaccin ? J’aime pas les piqûres, moi. » Il est important de prendre rendez-vous chez le médecin, quand l’enfant n’est pas malade.

    H-1 : Pose du patch anesthésiant. Au début, très sceptique, je suis plutôt convaincue des bienfaits du patch anesthésiant, à condition de le poser au bon endroit. Il est vrai que, deux fois, je me suis trompée en le posant sur le côté de la cuisse. Il faut le poser sur le devant de la cuisse, sur le muscle. Je conseille aussi de prendre un antalgique, une demie-heure avant (type Doliprane). Certains vaccins sont assez douloureux.

    vaccination-nourrisson

    Au moment crucial, il est important de ne pas communiquer son stress à l’enfant. Il faut lui expliquer et attirer son attention pour que le médecin puisse agir rapidement. N’hésite pas à tenir les mains de votre enfant.

    (suite…)

    Les clés d’une bonne digestion pour un enfant

    Publié le 14 Juil 2010 dans Infos santéPas de commentaire »

    Votre enfant est parfois ballonné, a du mal à digérer ou a de l’aérophagie ? Aidez-le à digérer grâce à des conseils simples à appliquer au quotidien. Il est fréquent que les enfants aient une immaturité digestive, ce qui entraîne des troubles digestifs plus ou moins importants.

    Les intestins ont un rôle digestif par la dégradation des aliments mais aussi défensif car il représente pas moins de 88% de l’immunité. Autre organe important à préserver : le foie qui est un filtre et un régulateur de la flore intestinale.

    Si les intestins ne fonctionnent pas de manière optimale chez l’enfant, les nutriments sont moins bien absorbés et les bactéries ne sont plus stoppés. De fait, le déficit d’immunité sera compensé par d’autres organes immunitaires comme les amydales, les végétations…

    legumes-digestion

    Que l’enfant doit-il éviter pour protéger ses intestins ?

    • Sucre et protéines en excès
    • Fibres irritantes comme le son et le blé
    • Alimentation à base de gluten même si l’enfant n’est pas allergique

    Comment faire pour que votre enfant digère mieux ?

    Il est important d’apprendre à l’enfant à bien mâcher. c’est une règle d’or.  Très souvent, les petits « gobent » leurs repas et après, on retrouve le repas en l’état dans la couche.

    (suite…)

    La prévention de la mort subite des nourrissons

    Publié le 19 Avr 2010 dans Infos santé2 commentaires »

    Quand j’allais à la préparation à l’accouchement lors de ma grossesse, il y a un peu plus de deux ans, je remarquais que les futures mamans allaient directement vers des brochures sur la mort subite du nourrisson. Méthodiquement, elles lisaient la brochure avec attention. Bien entendu, parmi le lot de brochures, j’avais moi-même pris celle-ci.

    La mort subite du nourrisson est effectivement une angoisse des mamans et des futures mamans. Pourquoi, à votre avis, mon bébé a dormi dans son berceau à côté de mon lit durant ses six premiers mois ? Juste pour l’entendre respirer.

    Il faut savoir que la mort subite touche à plus de 80% des garçons. On sait que l’environnement de l’enfant notamment son couchage et la température de sa chambre sont extrêmement importants.

    • Couchez votre bébé sur le dos. Il faut que son visage soit dégagé et qu’il puisse respirer librement.
    • couchage-dos-bebe

    • Question literie, un lit à barreaux rigide et un matelas aux dimensions du lit sont suffisants. Cette dernière donnée est très importante, car si l’enfant se coince la tête entre le matelas et les parois du lit, les conséquences peuvent être fatales. Inutile de mettre des oreillers, une couverture… Il existe des matelas dans des plans inclinés intégrés qui sont parfaits.
    • (suite…)

    Livre « La Spiruline, saveurs et vertus » de Belda Sisso

    Publié le 19 Fév 2010 dans Infos santé, Papa, Maman et MoiPas de commentaire »

    La spiruline, vous connaissez ? Si vous n’avez jamais entendu parler, vous allez bientôt ne plus pouvoir vous en passer. J’avais vu la spiruline aux détours des allées de mon magasin bio, mais je n’avais songé à en consommer, avant ce livre.

    Belda Sisso est une passionnée de la spiruline. Cette dernière est devenue son aliment de base.

    Cet peintre et professeur de yoga anime des dégustations culinaires de recettes dans lesquelles la spiruline joue un rôle important. Pour elle, la spiruline est l’élément de sa bonne forme, de sa fertilité…

    spiruline

    Qu’est ce que la spiruline ?

    C’est une micro algue, à l’origine de la photosynthèse sur la Terre, poussant dans des lacs d’origine volcanique. Cet organisme vivant était déjà utilisé par les Aztèques.

    (suite…)

    Comment faire prendre les médicaments aux enfants?

    Publié le 10 Fév 2010 dans Infos santé1 commentaire »

    Fièvre, le nez qui coule, un caractère grincheux : pas besoin d’être devin pour savoir que bébé est malade.

    Direction médecin et pharmacie. Une fois les médicaments arrivés à la maison, il est parfois difficile de les faire avaler sans encombre à un bébé mal luné.

    nounours-me-to-you-malade

    Voici quelques conseils pour soigner et faire prendre les médicaments à son enfant :

    • Etre à l’écoute de son enfant : s’il pleure sans cesse et ne trouve pas son sommeil, c’est qu’il a peut-être mal. Observez-le s’il joue avec son oreille, se tortille et semble avoir du mal à digérer.

      Un enfant ne ment jamais quand il a mal.

    • Prendre la température de son enfant : la fièvre est un indicateur de santé très important. La température du corps révèle s’il est atteint d’une infection ou autre.

      Quand l’enfant est malade, il ne faut pas hésiter à investir dans un thermomètre. Il existe plusieurs types de thermomètres : rectal, en forme de tétine, frontal ou encore auriculaire.

      (suite…)

    La Brush baby, une brosse à dents ultra souple pour les bébés !

    Publié le 22 Jan 2010 dans Infos santé1 commentaire »

    Votre enfant a ses premières poussées dentaires et il commence à manger de la nourriture solide. Vous aimerez lui nettoyer ses dents en douceur ?

    Maintenant, c’est possible grâce à la Brush baby. C’est une brosse à dents en forme de H spécialement conçue pour la bouche de bébé. Entièrement en silicone, la brosse à dents est dotée de picots pour le nettoyage des dents.

    La Brush baby peut être utilisée, dès les premières poussées dentaires, comme brosse de dentition. Les picots peuvent « masser » les gencives et apportent une sensation de confort à l’enfant. Placée au frigo, elle soulagera les gencives endolories de bébé.

    brush-baby

    La Brush baby fait un carton en Angleterre et débarque en France. Pourquoi ce succès ?

    La Brush baby permet un brossage de dents plus facile, grâce à sa forme ergonomique. Une bonne hygiène dentaire est assurée surtout au moment de la diversification alimentaire.

    (suite…)

    Livre « Vivons sans lait pour vivre mieux » de Natacha Duhaut et Béatrice Thibault

    Publié le 15 Jan 2010 dans Infos santé3 commentaires »

    Coup de projecteur sur une des mes récentes lectures. Point de roman et d’histoire mais un livre pour s’informer sur « comment se nourrir et consommer sans lait ? ».

    En effet, mon fils qui va bientôt avoir deux est intolérant au lait. Il a des réactions digestives assez violentes : coliques, érythème fessier.

    Pas évident d’éviter le lait qui est, aujourd’hui, un produit de consommation incontournable, avec ses multiples dérivés : crème, fromage, yaourt, beurre… Bref, notre consommation laitière est très importante.

    L’intolérance au lait, pour mon fils, doit être dû à un système digestif délicat, n’assimilant pas du tout (mais alors pas du tout) le lait. J’ai essayé l’allaitement mixte et ce fut la catastrophe.

    J’ai allaité mon fils durant 22 mois pour qu’il puisse avoir sa dose de lait quotidienne.

    vivons-sans-lait-pour-vivre-mieux

    A l’heure où le sevrage total sonne, je m’informe sur le pourquoi de cette intolérance et les recettes sans lait. Je vous conseille vivement le livre « Vivons sans lait pour vivre mieux » de Natacha Duhaut et Béatrice Thibault.

    (suite…)

    Initiation des parents à l’apprentissage de la propreté

    Publié le 21 Nov 2009 dans Infos santé2 commentaires »

    Apprendre à son enfant l’acquisition de la propreté n’est pas chose évidente. Vous voulez dire bye bye aux couches. La maman doit sentir quand son enfant est prêt.

    Certains très jeunes (vers 15 – 16 mois) sont intéressés par les toilettes, le pot, les couches, d’autres traînent les pieds jusqu’à leurs trois ans, pour aller sur le pot.

    Tous les parents se posent la même question : quand mon enfant est-il prêt à être propre et à ne plus porter de couches ?

    bebe-couche-proprete

    On dit qu’un enfant a ses sphincters suffisamment musclés (donc il peut se retenir) après six mois de marche acquise.

    Ainsi, s’il marche à 12 mois, il pourra être prêt physiquement à 18 mois.

    D’autres disent que l’enfant est prêt quand il sait descendre les marches d’un escalier. Mais mentalement, c’est différent.

    Un enfant peut ne pas être mûr pour comprendre la propreté et ne pas vouloir devenir propre. Il peur refuser de quitter pour rester un petit et un bébé qu’on change.

    (suite…)

    Erythème fessier chez les petits : quelle galère !

    Publié le 06 Nov 2009 dans Infos santéPas de commentaire »

    Fesses rouges, abîmées, saignements… le bébé peut souffrir d’un érythème fessier.

    Les causes peuvent être multiples : changement d’alimentation (introduction de l’alimentation solide et changement de lait), poussées dentaires, usage de lingettes, changement de couches peu fréquent

    Bref, aux grands remèdes, les grands moyens ! Soigner l’érythème fessier c’est utiliser les bons produits et surtout le prévenir.

    change-erytheme-bebe

    Le change

    Il est important de changer de couches à l’enfant aussi souvent que nécessaire.

    Les couches lavables conviennent très bien à certains enfants : les couches en tissu sont pratiques pour lutter contre les irritations. Un nourrisson peut être changé entre 6 et 8 fois. Plus grand, on compte 4 fois (après chaque repas).

    (suite…)

    Annoncer la naissance avec un seul SMS ! C’est aussi simple que ça

    Publié le 06 Oct 2009 dans Infos santéPas de commentaire »

    Tous les parents sont pressés voire ultra impatients d’annoncer la naissance de leur(s) bébé(s) à leurs proches, amis, collègues de boulot…

    Bref, en tant que parent, on a envie que la terre entière soit au courant de la naissance.

    Jesuisne.fr est la solution moderne, pratique et simple pour que vos contacts en France et dans le monde entier soient prévus en moins de temps qu’il faut pour le dire de l’arrivée de Bébé.

    jesuisne-annoncer-votre-accouchement

    Vous évitez le plus grand risque : oublier quelqu’un.

    Cela se déroule en trois étapes.

    (suite…)

    Que faire contre les crises dentaires de Bébé ?

    Publié le 23 Août 2009 dans Infos santéPas de commentaire »

    Bébé est souffrant à cause de ses dents. Les symptômes sont simples : gencives gonflées, joues rouges, mauvais caractère, besoin de mordre ou encore votre bébé dégouline de salive.

    C’est une période difficile pour les enfants comme pour les parents.

    Mais y a-t-il des remèdes ?

    Il semble que certains marchent mais tout dépend des enfants. Voici quelques conseils à essayer :

    • Le collier d’ambre : ce bijou peut être un moyen de soulager Bébé contre les maux de dents.

      En effet, le contact de l’ambre avec la peau a des vertus apaisantes et anti douleur. Esthétique, les garçons comme les petites filles peuvent le porter.

      Le collier d’ambre doit être acheté dans un magasin spécialisé : chaque perle doit être séparé d’un nœud, afin que si le collier se casse, toutes les perles ne se dispersent pas.

    • collier-ambre-douleurs-dents

    • L’homéopathie : sous forme liquide ou en granulés, l’homéopathie peut être un moyen naturel de soulager votre enfant.

      Elle agit sur la douleur et la fait disparaître. Pas besoin d’un traitement de fond, une prise ponctuelle suffit pour voir les effets.

    • (suite…)

    L’allaitement long : du bonus pour Bébé

    Publié le 19 Mai 2009 dans Infos santéPas de commentaire »

    L’allaitement est considéré comme long au-delà de 6 mois depuis la naissance de l’enfant.

    Au départ, l’allaitement est une aventure : avant la grossesse, on se dit « allez, on va allaiter, c’est ce qu’il y a de mieux pour le petit bout« .

    Au moment de la naissance, on met l’enfant au sein.

    Il peut prendre le sein immédiatement ou bien comme pour mon cas, le bébé peut ne pas trouver le sein (un peu sonné par l’accouchement).

    allaitement-sein

    A la maternité, les femmes sont accompagnées lors des premières tétées.

    Là, le lot d’ennuis commencent : crevasses, contractions insoutenables lors des tétées, port de la téterelle pour les mamelons rétractés…

    (suite…)

    Nos amis les poux : horreur, malheur

    Publié le 20 Avr 2009 dans Infos santéPas de commentaire »

    On les hait, on les déteste d’une force incroyable. Ils sont indésirables mais reviennent tous les ans dans les cheveux de nos chères têtes blondes.

    Toute maman qui se respecte, a, à partir des deux ans de l’enfant, un peigne fin anti-poux, un répulsif et un shampooing anti-poux.

    Cette malédiction arrive dans toutes les familles et se propage telle une épidémie. La lutte entre la maman courroucée et le pou entêté est terrible car cette bestiole est résistante et se reproduit à une vitesse folle.

    poux-cheveux

    Que faire contre les poux ?

    Un cri résonne à travers toute la maison. La maman vient de découvrir des poux sur la tête de son enfant.

    Alertée par les démangeaisons de son bambin, elle décide de partir faire une inspection capillaire.

    La première lente est souvent confondue avec une pellicule mais à la vue de cet ignoble pou, la maman ne peut s’empêcher de pousser un cri d’effroi.

    (suite…)

    Abonnez-vous sur Facebook
    Articles récents
    Commentaires récents
    Amis de Super bébé