S’initier avec son enfant à la peinture chinoise

En ce printemps pluvieux, on aimerait laisser les enfants jouer dehors, mais entre températures fraiches et averses de pluie, il est idéal de privilégier des activités d’intérieur, comme les arts plastiques.

Mon fils de 5 ans fait, comme activité, une heure de dessin par semaine. Le dessin est une forme d’expression très importante pour l’enfant. Il peut passer des heures à dessiner dans son lit, pour me raconter son univers, entre réalité et imagination.

Le dessin demande également de la technique. La prof de dessin a une méthode, pas à pas. Elle guide les enfants et les accompagne, jusqu’à la réalisation complète du dessin. Ce n’est peut être pas une méthode révolutionnaire, mais ça marche, mon fils fait des progrès considérables. C’est donc ce qui m’a interpellé dans le livre « J’apprends la peinture chinoise ».

livre-peinture-chinoise

La peinture chinoise pour les enfants

Même si on cherche souvent la facilité avec les enfants, avec des crayons de couleur et les feutres, pourquoi ne pas élargir leurs horizons avec les pastels, l’aquarelle ou la peinture chinoise ?

Au début du livre, le matériel est énoncé pour s’initier à la peinture chinoise, rien de bien onéreux : un pinceau, de la gouache pour la couleur et de l’encre de Chine. Question papier, oubliez le papier à dessin tout fin recyclé et privilégiez le papier aquarelle ou le papier de riz, pour un dessin dans les règles de l’art. Ces types de papier ont l’avantage d’absorber l’eau.

dessin-livre-peinture-chinoise

L’encre de Chine, oui, ça tache fort les vêtements, mais bon, on ne peut pas leur interdire une activité, alors blouses et autres T-shirts XXL de papa, sont fortement recommandés.

« La peinture chinoise est un art du trait ». Dès le début du livre, on nous livre la technique, qui paraît simple au premier abord mais qui demande de l’entraînement. Effectivement, les traits fins et épais définissent le motif. Ce type de peinture exige à l’enfant, de faire des gestes précis et d’être concentré. Une vraie discipline !

Quels motifs faire facilement en peinture chinoise ?

Conseillé à partir de 6 ans, le livre explique, étape par étape, comment un enfant, un animal ou une fleur, à base de fleurs et de taches.

En trois coups, enfin, traits de pinceau, l’enfant de 4 ans peut faire :

  • Un hérisson
  • Un panda
  • Un cheval
  • Un chien tout mignon
  • Un chat tout sage qui dort
  • Un singe qui mange une pomme.

De quoi s’y mettre en tant que parent, avec le plaisir de dire « c’est moi qui l’ai fait ! ».

Le livre propose des dessins plus élaborés pour les plus grands, comme la technique pour dessiner un arbre, des montagnes ou des rochers, des fleurs ou des insectes. Mon coup de coeur va au dessin sur les fleurs de cerisier du Japon !

fleurs-cerisier-japonais-peinture

Le plus pratique du livre est un détail qui compte : ce sont ses anneaux, qui évitent que le livre se ferme systématique, à la différence d’une reliure classique.

Un livre à regarder, un livre pour apprendre, un livre pour s’évader ! Une idée cadeau sympa.

« J’apprends la peinture chinoise » Editions Picquier Jeunesse 18 euros

Publié le mercredi 29 mai 2013 dans : Jeux, loisirs, sorties

1 commentaires pour “S’initier avec son enfant à la peinture chinoise”

  1. Edith Coez dit :

    Hello/bonjour

    je fais de la peinture chinoise depuis plusieurs annees et lors d’un voyage en France, j’ai vu ce livre en librairie, c’est une vraie petite « bible »
    Super bien fait! un beau cadeau a offrir a tout enfant qui aime la peinture.

Laissez un commentaire

Abonnez-vous sur Facebook
Commentaires récents
Amis de Super bébé