Enfants stars, mannequins : le rêve des enfants ou la fierté des parents ?

Qui n’a pas rêvé de se retrouver en haut de l’affiche ?

Idole, star, l’idée de rencontrer le succès, d’être reconnu, admiré est un rêve. Beaucoup de parents véhiculent ce rêve sur leurs enfants, n’ayant pu eux-mêmes vivre cette expérience.

Pourquoi ? Un bébé (surtout son bébé) est magnifique, rond, potelé, et surtout trop craquant avec sa frimousse quand il vous sourit.

Les parents voient déjà leur bambin en train de présenter la collection Verbaudet ou Jacadi.

enfant-mannequin

La psychologie de l’enfant

Bébé, l’enfant ne se rend pas compte de grand chose. Une séance photo est une séance de jeu ou pire de pleurs (effrayé par le photographe).

Plus grand, le danger peut être présent suivant le comportement des parents.

Un casting est une épreuve, une sorte de compétition durant lequel le jury de professionnels retient le meilleur ou le plus « adapté », suivant l’esprit de la marque, de la pub…

Le rôle du parent est de dédramatiser le casting. L’enfant ne doit pas se sentir en situation d’échec, s’il n’est pas retenu dans une agence de « baby mannequins » ou à un casting.

Certains parents poussent leurs enfants dans une espèce de caricature : l’enfant, même retenu à un casting, n’est pas une star et ne mérite pas un traitement de faveur.

Il n’est pas au-dessus des règles d’éducation ou d’autorité. Je pense au phénomène des mini-miss, très connu aux USA. Ces reines de beauté sont à mon sens, sans âge et sans personnalité. Elles défilent sous trois tonnes de maquillage.

Certains parents leur font poser des fausses dents, lors de la perte des dents de lait. Bref, on ne les laisse pas être des petites filles de leur âge. Elles ne jouent pas à la poupée mais, elles deviennent les poupées de leurs mamans. En France, on n’arrivera pas jamais à de telles situations.

Si vous voulez présenter votre enfant à des castings ou jeux concours, ne mettez pas la pression sur votre bout de chou, qui doit avant tout s’amuser.

casting-bebe

Travail des enfants et argent

Le droit du travail est extrêmement protecteur au sujet du travail des mineurs.

La rémunération de l’enfant, quel que soit son temps de travail, ne peut être inférieure à 2 fois le salaire brut minima conventionnel horaire prévu pour la catégorie de prestations qu’il effectue.

La rémunération est versée sur un compte à son nom à la Caisse des Dépôts et Consignation et géré par la dernière jusqu’à sa majorité. Le solde est versé directement à l’enfant et à ses représentants. L’enfant ne devient pas la poule aux œufs d’or pour la famille.

Rappel de la loi : L’article L.211-8 du code du Travail est clair : « La commission fixe la part de la rémunération perçue par l’enfant dont le montant peut être laissé à la disposition de ses représentants légaux.

Le surplus est affecté à la constitution d’un pécule qui est versé à la caisse des dépôts et consignations et géré par cette caisse jusqu’à la majorité de l’enfant. Des prélèvements sur ce pécule peuvent être autorisés en cas d’urgence et à titre exceptionnel par le président de la commission prévue à l’article L. 211-7».

Publié le samedi 9 mai 2009 dans : Actualité Bébé

1 commentaires pour “Enfants stars, mannequins : le rêve des enfants ou la fierté des parents ?”

  1. Mongin dit :

    Bonjour,

    Je m’appelle Amélie,j’ai 12 ans,je mesure 1m51,et pèse 36 kilo.J’ai les yuex noisettes et les cheveux noirs. Depuis tote peite je rêve de devenir mannequin mais je ne sais pas trop ou me diriger car petite mais parents ont fait venir un photographe pour que je fasse une séance photo mais je n’arrive pas à le recontacter donc si vous pouviez m’aider je vous serai très reconaissante.

    Merci d’avance
    Amélie

Laissez un commentaire

Abonnez-vous sur Facebook
Commentaires récents
Amis de Super bébé