La diversification alimentaire : Bébé apprend à manger

La diversification alimentaire : entre éclats de rire, refus de manger, premières saveurs, et caprices de bébé, les parents ont de quoi s’arracher les cheveux.

Pourtant, ce n’est pas difficile : il y a juste quelques étapes à respecter. De plus, si la maman ne sent pas le bébé prêt, rien ne presse.

Vous allez entendre vos proches dire « ah bon, il n’a jamais encore goûté cela » et ignorez ses remarques perfides.

chocolat-bio

Répondez avec un sourire en coin « il n’a jamais mangé de chocolat à 6 mois, enfin il a le temps car en moyenne avec l’espérance de vie qui est de 84 ans et vu que je vais lui donner du chocolat vers 12 mois, il pourra en profiter seulement 83 ans« .

Bref, tout cela pour dire que rien ne presse et pas la peine de se précipiter et de bousculer mémé dans les orties pour donner de nouvelles saveurs à son enfant.

L’essentiel est de donner le plaisir de manger à votre enfant, lui transmettre l’éveil au goût, et surtout une envie de découvrir de nouveaux aliments.

Voici les étapes de la diversification alimentaire de manière « académique« :

0 à 6 mois : l’alimentation exclusivement lactée (allaitement maternel ou lait 1er âge) est recommandée jusqu’aux six mois de l’enfant. L’allaitement maternel peut être poursuivi au-delà de 6 mois.

allaitement

– 6 mois : c’est une étape essentielle de la diversification alimentaire. On introduit :

  • le lait 2ème âge : 500 ml minimum sont indispensables jusqu’à un an ou allaitement
  • légumes verts en purée ou petits pots : on évite les légumes forts et difficiles à digérer avant 1 an comme les choux, les oignons, les poivrons). Il est recommandé de donner des petits pots de carottes et d’épinards jusqu’à 8 mois (à cause du taux de nitrates assez élevé dans ces légumes).
  • fruits en compote ou petits pots : on évite les fraises et les fruits exotiques (kiwi, papaye, ananas, banane…) avant 12 mois car ils sont allergisants
  • farine sans gluten : idéale pour faire une bouillie ou épaissir le biberon

bebe-apprend-a-manger

8 mois : l’heure des produits laitiers et des protéines a sonné

  • yaourts, fromage blanc, petits suisses : on évite les les laitages contenant du sucre et on privilégie les nature
  • viande, poisson, jaune d’œuf dur : au début, les quantités sont minimes : une cuillère à café (=5 grammes), 3 cuillères à café (=15 grammes) à 1 an, 30 grammes à 2 ans

yaourt-produit-laitier

9 mois : bébé découvre la sensation d’être « calé » grâce aux féculents et les matières grasses

  • fromages à pâte pressée cuite : bébé commence les fromages avec du gruyère, emmental, beaufort, comté…
  • pain, pâtes (type coquillettes ou cheveux d’ange), semoule, pommes de terre, tapioca, farine avec gluten
  • huile, beurre cru : on débute en très petite quantité avec une noisette de beurre ou une demie cuillère à café d’huile de temps à autre
  • fruits crus bien mûrs

pates-enfant

12 mois : bébé est grand et continue sur sa lancée

  • lait de croissance
  • légumes crus : on évite un assaisonnement fort
  • jaune et blanc d’œuf : bébé mange l’œuf en entier
  • riz bien cuit

lait-croissance

18 mois : bébé termine son apprentissage de l’alimentation avec les légumes secs et légumineuses.

Alors, les maman, vous êtes prête à donner à manger à votre enfant et vous mettre aux fourneaux pour régaler ses papilles toutes neuves ?

Publié le Mercredi 10 juin 2009 dans : Gourmandises pour les grands et les petits

Laissez un commentaire

Abonnez-vous sur Facebook
Commentaires récents
Amis de Super bébé